DESTRUCTION-NID-DE-GUÊPES-LAMANON-13113-BOUCHES-DU-RHONE-PACA-COSTE

 

Lamanon est une commune française située dans le département des Bouches-du-Rhône, en région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Elle fait partie de la métropole d’Aix-Marseille-Provence.
À l’ouest de la commune, on trouve le défens d’Eyguières, partie du « Défends », élévation septentrionale du massif des Alpilles. Au nord-est, on trouve le défens d’Alleins et, au sud-est, les collines de Roquerousse et le point le plus haut de la commune… Entre les trois, la plaine et le bourg.
À l’époque du Miocène, 12 millions d’années avant notre ère, la Durance ne se jetait pas dans le Rhône, mais dans la Méditerranée. Elle passait le seuil de Lamanon, puis faisait un large delta dont l’étang de Berre et la plaine de la Crau et ses galets sont les restes. La plaine de Lamanon est donc constituée de l’ancienne vallée de la Durance et de ses alluvions.
Encore aujourd’hui, le col de Lamanon creusé par la Durance est un moyen très prisé de franchissement entre la vallée de la Durance et l’étang de Berre. On l’a utilisé notamment pour l’autoroute A7 et surtout pour le canal EDF, qui s’éloigne de la Durance à Mallemort et se jette dans l’étang de Berre.

A Lamanon , intervention sur une toiture avec un traitement contre les guêpes. Utilisation de produits puissants et homologués pour exterminer les guêpes.
La durée de l’intervention de cette maison de Lamanon a été de l’ordre d’une heure environ.

Généralités

La guêpe commune et la guêpe germanique sont les guêpes les plus fréquentes dans notre pays. Ces insectes deviennent gênants à partir du mois de juillet. C’est à ce moment que les colonies sont les plus populeuses (parfois plus de 10.000 individus par nid) et que les ouvrières sont les plus actives, en particulier pendant les fortes chaleurs.
Comme les abeilles, les fourmis et les bourdons, les guêpes cartonnières, auxquelles appartiennent la guêpe commune et la guêpe germanique, vivent en société, dans des nids de carton, dénommés « guêpiers », où se trouvent une ou plusieurs reines, les mâles et, souvent, plusieurs centaines d’ouvrières (1,0-1,6 cm de longueur).

Description

On reconnaît facilement ces guêpes à la coloration noire et jaune du corps. Il ne faut pas les confondre avec le Frelon, dont la taille est plus grande (jusqu’à 3-4 cm de longueur chez certaines ouvrières) et dont le thorax et l’abdomen sont colorés en brun rouge (il y a peu de jaune sur l’abdomen). Il ne faut pas non plus les confondre avec les Syrphides qui sont des Diptères ne possédant ni aiguillon ni mandibules, et qui sont inoffensifs.
Les guêpes ont de longues antennes noires, deux paires d’ailes membraneuses et une « taille de guêpe » (rétrécissement de l’abdomen).

Cycle de vie

Après l’accouplement, en août-septembre, les jeunes reines se dispersent et vont hiverner à une certaine distance du guêpier, dans des greniers, sous des tas de bois, dans des arbres creux, sous des pierres, etc. Durant cet hivernage, qui dure environ 6 mois, elles prennent une attitude particulière, certaines pouvant s’attacher grâce à leurs mandibules à un support (par exemple, de l’écorce). Il convient d’être prudent lorsqu’on trouve une reine en état de léthargie car elle peut se réveiller et piquer.
Après l’hivernage, dans le courant du mois d’avril, la reine construit quelques alvéoles et pond un oeuf dans chacune d’elles. Elle récolte de la nourriture et alimente les larves. Lorsque la larve a atteint la limite de son développement, elle s’enferme dans l’alvéole en filant un cocon de soie ; elle s’y transforme en pupe (métamorphose complète) et sort quelques jours plus tard à l’état d’insecte parfait. Dès qu’éclosent les premières ouvrières (ce sont des femelles stériles), l’activité de la reine se limite à la ponte. Les ouvrières chassent des proies et en nourrissent les larves, tout en poursuivant la construction du nid.
D’avril à août, la colonie se compose uniquement d’ouvrières et de la reine. Les mâles et les jeunes reines (ce sont des femelles fertiles) apparaissent durant les mois d’août et de septembre. Il peut y avoir jusqu’à 2.000 jeunes reines produites. Dès les premières gelées, toute la colonie périt sauf les jeunes reines qui quittent le nid pour trouver un lieu d’hivernage.

Destruction de Nid de Guêpes-Frelons-Fourmis à Marseille, Aix-en-Provence, Toulon, Pertuis, Avignon, Cavaillon, La Vallée d’Aigues, Lourmarin, Venelles, Arles, Salon de Provence etc
Envahi par les guêpes, les frelons ou les fourmis qui se sont appropriés un endroit de votre maison ou de votre jardin ? Vous vous sentez démuni et ne savez comment faire pour y mettre fin ?
Faites appel à l’entreprise COSTE experts et spécialistes en destruction des nids de guêpes et frelons afin de bénéficier d’un travail d’experts.
L’entreprise COSTE opère dans tout le secteur des Bouches du Rhône-Var-Vaucluse-Alpes de Hautes-Provence-Hérault à Marseille, Aix-en-Provence, Toulon, Pertuis, Avignon, Cavaillon, La Vallée d’Aigues, Lourmarin, Venelles, Arles, Salon de Provence etc

Category:
 

Your browser is out of date. It has security vulnerabilities and may not display all features on this site and other sites.

Please update your browser using one of modern browsers (Google Chrome, Opera, Firefox, IE 10).

X